Coloration végétale : se déstresser face à la préparation

Des questions très pratiques reviennent fréquemment. Voici donc un petit mémo sans prétention pour vous permettre d’accéder aux réponses à tout moment.

1ère étape :

Comment calculer sa quantité de poudre nécessaire à faire sa coloration ?

Le petit tableau ci-dessous vous guidera dans vos besoins. La fourchette proposée pour chaque longueur de cheveux est fonction de l’épaisseur des cheveux et de leur densité.

Vous hésitez encore ? Pour une 1ère fois, basez-vous sur une quantité entre le milieu et le maximum de la fourchette. Il vaut toujours mieux en avoir plus que moins et selon ce qui reste, vous saurez mieux ajuster pour la fois suivante. 😉

Cheveux courts Cheveux mi-longs (épaules) Cheveux longs (mi-dos)
40 à 80g 80 à 100g 100 à 200g

2ème étape :

Je suis perdue dans les pourcentages !

Vous avez une recette à réaliser avec un mélange de plusieurs poudres et des % différents pour chacune.

Nous nous sommes rendu compte que cela perturbait beaucoup d’entre vous, rebutait voire effrayait. Vous trouverez donc ici la méthode. Pour la nulle en math que j’ai été, j’apprécie toujours qu’on me donne les outils qui vont faciliter la vie, c’est dans ce sens que nous vous décrivons comment faire même si pour d’autres cela semble évident. Nous ne sommes pas tous à l’aise avec les chiffres et les conversions. 😉

Imaginons donc que vous deviez faire 80g de préparation de la recette du blond qui se trouve sur le blog :

30% de brou de noix – 20% de henné neutre – 20% de camomille – 15% de rhapontic

10% de henné naturel – 5% de curcuma

Prenez une calculatrice (si vous n’en avez pas, vous avez certainement un téléphone avec calculatrice).

Vous tapez votre poids de poudres total (80 grammes) que vous multipliez par le pourcentage requis dans la recette en saisissant la touche % (ex : brou de noix 30%), soit 80X30% = 24 grammes

Pour la recette ci-dessus, cela donne donc :

  • Brou de noix :      80 X 30%     = 24 grammes
  • Henné neutre :    80 X 20%     = 16 grammes
  • Camomille :          80 X 20%     = 16 grammes
  • Rhapontic :           80 X 15%      = 12 grammes
  • Henné naturel :   80 X 10%      = 8 grammes
  • Curcuma :             80 X 5%         = 4 grammes

Cela donne des mesures très précises qu’on peut facilement respecter avec une balance électronique mais par expérience, ce n’est pas un gramme de plus ou de moins qui change la donne.

3ème étape :

La quantité d’eau :

On vise à obtenir une pâte onctueuse qui ne soit ni trop liquide, ni trop épaisse. Trop liquide, vous ne supporterez pas longtemps le joli filet verdâtre qui va vous couler dans le cou ou sur les joues pendant la pose, trop épaisse, vous risquez de pester tout le long de l’application ! Et dans les 2 cas, le résultat visé sera plus difficile à obtenir.

On fait donc chauffer une quantité suffisante d’eau (eau tiède-chaude mais pas brûlante), et on délaye petit à petit en tournant jusqu’à obtenir la texture recherchée (entre la pâte à gâteau et le fromage blanc).

Si vous avez d’autres questions d’ordre pratique, n’hésitez pas à les poser en commentaire. Vous pouvez aussi de votre côté apporter d’autres informations utiles.

:-))

Le blond vénitien avec la coloration végétale

breiz_venitien

Certains diront que le blond vénitien est un roux qui ne s’assume pas. 😉

Mais non, le blond vénitien est une couleur de cheveu bien à part qui qui oscille entre le blond et le roux clair.

C’est une couleur idéale pour entrer dans la nouvelle saison. Elle rappelle la blondeur de fin d’été rehaussée des couleurs chaudes de l’automne, comme l’été indien.

On l’obtient par un mélange subtil de différentes plantes en poudres comme le henné naturel, la camomille, le rhapontic et le romarin.

Il est du plus bel effet lorsque les cheveux blancs commencent à apparaître car il donne un effet méché  et très naturel en respectant alors les nuances de la chevelure

blond_venitien_2

La recette ci-dessous a été réalisée sur une base châtain clair avec des cheveux blancs bien répartis dans l’ensemble de la chevelure. Le résultat (les photos ci-dessus) est des plus jolis: les cheveux blancs sont bien colorés en doré, l’ensemble de la chevelure laisse apparaître des nuances de cuivré et semble comme éclairci. C’est une impression bien sûr, puisqu’on ne peut éclaircir en coloration végétale, rappelons-le, mais les poudres blondissantes ont apporté de la lumière et de l’éclat.

La recette:

50% de henné naturel

20% de romarin

20% de camomille

10% de rhapontic

Pascale a laissé poser 2 heures (sous charlotte) avant de rincer.

Alors, tentée de vous lancer? 🙂

breiz_venitien_ pack

Vous pouvez retrouver toutes les poudres ici

La p’tite recette naturelle pour des tons auburn et acajou avec le henné du Rajasthan

Si vous souhaitez de beaux reflets chauds, roux foncés, qui tirent sur le rouge, ce henné est fait pour vous! Très facile à appliquer grâce à la finesse de sa poudre qui permet de bien couvrir toute la fibre capillaire, il se travaille facilement, colore rapidement et se rince sans difficultés.

Le roux acajou

La p’tite recette:

Il vous faut :

Un bol en verre ou céramique
Une cuillère en bois
Une charlotte
Une cape de protection
Un pinceau de coloriste
Du henné du Rajastan, riche en Lawsone pour un roux éclatant et de l’huile végétale de votre choix ou du beurre de karité

Quelles quantités?

Pour des cheveux courts: 40g à 70g
Pour des cheveux mi-longs (aux épaules): 80g à 100g
Pour des cheveux longs (mi-dos):110g à 150g

Le mélange

On ajoute: de l’eau chaude, mais pas brûlante: 70°C maximum Jusqu’à obtenir une pâte sans grumeaux, pas trop liquide: consistance d’un fromage blanc

La pose :

Appliquez l’huile végétale ou le beurre de karité sur les pourtours de la chevelure pour éviter de tacher la peau.
Appliquez la pâte mèche par mèche au pinceau en commençant par la nuque et en insistant sur les mèches des tempes.
Couvrez les cheveux avec une charlotte, et éventuellement avec un turban pour vaquer à vos occupations pendant la pose.
Après le temps de pose conseillé, rincez soigneusement. Laissez la couleur se fixer et s’oxyder pendant 3j avant le premier shampoing.

Au fil des applications, et en fonction du temps de pose (qui peut être supérieur à 2 heures pour celles qui le souhaitent), la couleur s’intensifie, les reflets se révèlent de plus en plus entre le auburn et l’acajou. Au-delà de la coloration, le cheveu en ressort gainé, brillant et retrouve du volume car le henné est aussi un excellent soin pour nos chevelures!

reflets acajou
Sur une base châtain, avec quelques cheveux blancs (et des restes d’indigo)

Vous pouvez le retrouver dans notre boutique, ici.